Vidéos et radios

email

RTS – On en parle du 21.09.2012

Tarmed: facture hospitalière, temps d’attente et jour férié.

Johanna Commenge se penche sur une facture hospitalière qui a quelque peu surpris un auditeur de Choëx en Valais. Un temps d’attente facturé, un jour férié comptabilisé de manière qui peut paraître étrange, des frais « en l’absence du patient » qui étonnent.
Le point sur les particularités de la facturation au service des urgences d’un Hôpital intercantonal en compagnie d’un expert Tarmed, le système tarifaire à points introduit en 2004 pour les prestations médicales.

RTS Couleurs Locales du 03.05.2012 – Hôpital Riviera

L’hôpital de la Riviera est en pleine crise, car la direction et les médecins ne s’entendent plus.

Les médecins viennent de saisir l’office cantonal de conciliation. Ils ont le sentiment de ne pas être écoutés.

Radio Chablais Info du 03.05.2012 – Hôpital Riviera

Un conflit altère les relations entre la Direction et les Médecins-chefs de l’Hôpital Riviera.

Conflit à l’hôpital Riviera : les doyens des hôpitaux régionaux vaudois montent au front. Ils ont décidé  soutenir les médecins-chefs des sites de Vevey, Montreux et Blonay en désaccord avec leur direction.  Dans une résolution adoptée lundi en assemblée, les doyens exigent le respect de la convention signée par la Société vaudoise de médecine et la Fédération des hôpitaux vaudois. Dans le même temps, ils signalent  que les prérogatives de leurs confrères de l’Hôpital Riviera sont «régulièrement bafouées». Et, ils fustigent «les pressions» qui ont conduit à des départs et à des arrêts de travail. Au début du mois, pour rappel, les médecins-chefs de l’Hôpital Riviera ont déposé une requête en conciliation à l’Office de conciliation et d’arbitrage.

RTS Info du 10.04.2012 – L’Hôpital de RennazLien externe

Chablais: le projet d’hôpital intercantonal critiqué.

Plusieurs médecins de la Riviera sont réservés, voire critiques, face au futur hôpital intercantonal de Rennaz. Le centre est situé entre deux populations et deux cantons. Mais des patients iront tout de même à Lausanne, estime Eric Rochat, médecin à St-Légier et ancien conseiller aux Etats.

Mise au point du 13.02.2012 – Le burn out des médecins

Un médecin sur trois serait touché.

Le médecin cantonal neuchâtelois fait le point.

Chez les médecins-généralistes, les consultations s’enchaînent, parfois jusqu’à tard dans la soirée. Pas assez nombreux, ils sont soumis à une pression toujours plus grande. Le burn out est devenu le mal de la profession. Pour la première fois, des praticiens brisent le tabou.