Bilan du président

A nouveau une année sans beaucoup de répit, au terme de laquelle il est malheureusement impossible de se montrer exhaustif concernant  tout ce que la SVM a été amenée à aborder. Je voudrais cependant évoquer quelques éléments marquants.

Tout d’abord, je veux saluer ici l’engagement constant et sans faille du secrétariat général, sous la conduite de son Secrétaire Général M. Pierre-André Repond. Il permet à notre association d’assurer la continuité dans les nombreux services aux membres, mais aussi de proposer de nouvelles formes de communication et d’accès à l’information tels qu’un site web renouvelé, un blog ou encore un Courrier du Médecin Vaudois qui a fêté dignement ses 30 ans en 2018.

Bilan du Président de la SVM
2018 à la SVM

Qui paiera la réduction du temps de consultation médicale?

« Dorénavant la consultation de base est limitée à 20 minutes pour tous les médecins, avec néanmoins quelques exceptions. Quelles seront les conséquences pour la prise en charge des patients? Comment les médecins vont-ils adapter leur pratique? »

Le Dr Philippe Eggimann, président de la Société vaudoise de médecine, était l’invité de l’émission radio « On en parle » sur La 1ère, le 4 janvier 2018.


[Crédits photo: revuegestion.ca]

Financement de la santé: est-ce incurable?

Interviewé par le journal Patrons, le Dr Philippe Eggimann, président de la SVM, estime que la hausse des coûts de notre système de santé s’explique par divers facteurs tels que les progrès médicaux, le vieillissement de la population ainsi que certaines décisions politiques.

Son analyse complète est à retrouver sur ce lien.


[Crédits photo: Peter Klaunzer - Keystone]

Réaction aux propos d’Alain Berset sur le revenu des médecins

La Société vaudoise de médecine (SVM) a pris connaissance avec consternation des propos du conseiller fédéral Alain Berset au 19:30 de la RTS du 29 janvier 2018, en marge de la 5ème conférence nationale Santé 2020 qui s’est tenue à Berne. Dans le canton de Vaud comme dans toute la Suisse, aucun médecin installé ne peut disposer d’un salaire d’1 million de francs sur la base des prestations à charge de l’assurance maladie obligatoire, financée par les primes.

L’entier du communiqué de presse rédigé par la SVM est disponible ici.


CMV1: Le surdiagnostic au scanner

Y a-t-il des excès lors de la prise en charge du patient ? Une incidence sur la problématique des équipements lourds et les équipements de santé ? Et formellement, à quel moment peut-on juger qu’il y a eu un surdiagnostic ?

Autant de questions auxquelles les différents rédacteurs de ce premier numéro du CMV de l’année tentent d’apporter des éléments de réponse. Le résultat est à (re)lire sur cette page.


Coûts de la santé – Affaire Berset

Le président de la Société vaudoise de médecine répond aux propos du conseiller fédéral sur les revenus des médecins, en parallèle d’un communiqué de presse pour démentir les chiffres avancés par M. Berset. L’entier de la réaction de la SVM est à retrouver dans l’édition du 3 février du 24 heures.


Pour une haute qualité des soins, et des chiffres !

En Suisse, notre espérance de vie en bonne santé ne cesse de progresser grâce à un système de santé performant, au premier rang mondial des états de plus d’un million d’habitants. Les médecins suisses veulent bien être tenus pour responsables de la haute qualité des soins
dans notre pays. Par contre, faire croire que leur revenu individuel, très contrôlé ces dernières années depuis TarMed, conditionnerait la hausse continue des primes, relève à tout le moins d’un diagnostic de misérable qualité.

Telle est la prise de position de la SVM dans sa tribune libre parue dans le journal Lausanne-Cité.


CMV2: Garde médicale

Dans ce second numéro annuel, le comité de rédaction se penche sur le rôle incontournable des médecins en cabinet quant à la garde médicale, aux dispositifs existants ainsi qu’à l’avenir qui attend la garde.

La revue peut être consultée en cliquant ici.


Coûts de la santé: restons (et devenons davantage) «smart» !

« Y a-t-il des failles dans le système? Certains médecins peuvent-ils gagner un million à charge des primes, comme cela a été avancé? Clairement non! Depuis l’introduction de TarMed, la facturation des médecins est très contrôlée par les assureurs. Tout écart significatif doit être justifié ou compensé. Les commissions paritaires mises en place par les sociétés médicales participent aussi à ce travail de contrôle de l’économicité. »

L’argumentaire complet du Dr Eggimann est à découvrir dans l’Agefi du 9 mars.


Médecins et assureurs s’accordent sur TarMed

La Société vaudoise de médecine et tarifsuisse proposent au Conseil d’État de diminuer la valeur du point d’environ 1%.

Le quotidien 24 heures y revient dans son édition du 14 mars, à consulter ici.


Première réunion de l’AD en 2018

Suite à la réunion de l’Assemblée des délégués du 29 mars, les Drs Philippe Saegesser (Groupement des médecins hospitaliers) et Stéphane Lambert (Groupement régional Lavaux-Oron, MF-Vaud) ont été élus membre du comité de la SVM.

Une discussion s’est également tenue pour organiser la création d’une commission d’évaluation du PPP (Partenariat public privé SVM – DSAS).


Clause du besoin: recours de la SVM

La SVM a déposé un recours auprès de la Cour constitutionnelle du Canton de Vaud contre un nouvel arrêté du Conseil d’Etat, visant à restreindre encore davantage les possibilités de s’installer en pratique privée pour les médecins. Ce texte rendrait également facultative la consultation en amont de la SVM.

A relire ici.


[Crédit photo: thodonal - Fotolia]

Pour des soins infirmiers forts

Dans « Vacarme », une émission de la radio La 1ère diffusée le 1er mai, une infirmière indépendante estime qu’il faut améliorer son degré de responsabilité et dʹautonomie dans les soins qu’elle dispense. Le Dr Philippe Eggimann a été sollicité pour faire part de son point de vue, à écouter par ici.


CMV3: Eclairages sur la réalité des charges

Il existe une confusion entre chiffre d’affaire et bénéfice en ce qui concerne les médecins en cabinet. Les jeunes ont de moins en moins envie de devenir indépendants pour ne pas prendre de risques financiers. Au final, quelles sont les charges des médecins en cabinet ? Combien gagne réellement un médecin ? Cette thématique est à retrouver dans le troisième numéro du CMV, consultable sur ce lien.


La SVM défend son recours contre l’AVOLAF

Le 4 mai, le Dr Eggimann s’est exprimé dans le Journal de 6h30 de la radio La 1ère, afin d’expliquer les raisons du recours de la SVM contre l’arrêté du Conseil d’Etat vaudois sur la limitation de l’admission des fournisseurs de prestations à pratiquer à la charge de l’assurance-maladie obligatoire (AVOLAF).


Consultation de l’avant-projet “Directive de la garde médicale”

Sous couvert de régionalisation et de réponse à l’urgence, c’est une véritable OPA qui vise à remplacer l’organisation médicale de la garde par la Société Vaudoise de Médecine, c’est-à-dire les médecins eux-mêmes, par une administration cantonale et régionale non médicale. Sans réaction, c’est le dernier bastion d’une médecine gouvernée par des médecins qui risque de tomber. Un cri d’alarme à relire sur cette page.


AD du 28 juin

  • Réélection du Dr Philippe Eggimann en tant que président du Comité de la SVM pour un nouveau mandat de 2 ans. Réélection du Dr Adrien Tempia en tant que vice-président. Réélection au Comité du Dr Patrick Bovier pour un mandat de 4 ans. Annonce de la démission du Comité de la SVM du Dr Claude Bertoncini.
  • Approbation de la création de 2 nouveaux groupements de disciplines médicales de la SVM (pédopsychiatres et gastro-entérologues).

Revenus des médecins: l’heure de se mettre d’accord sur les chiffres

Une base de données statistiques claire et indépendante est nécessaire pour permettre un débat dépassionné sur les coûts de la santé, écrivent dans « Le Temps » divers présidents d’associations de médecins, parmi lesquels figure le Dr Eggimann. Un appel à plus de transparence que vous retrouverez en cliquant ici.


CMV4: Frein à la prescription

Dans ce quatrième opus du CMV, le comité de rédaction s’est penché sur la question du frein à la prescription. Sur quoi se fonde le pouvoir des assurances de freiner une prescription ? Est-ce que les assureurs ont le droit de limiter certaines prescriptions ? Que dit le droit ? On y répond en décryptant la base juridique qui fait foi.

Une analyse à étudier ici.


Pour des données incontestées dans la santé

Une très bonne nouvelle est parvenue courant août en provenance de Berne, puisque le Conseil fédéral a officiellement annoncé son soutien à la motion Olivier Feller / Adèle Thorens pour des statistiques incontestées dans le domaine de la santé. Une démarche activement défendue par la SVM.

Voir l’article du 24 heures du 31 août sur le sujet.


CMV5: L’équation hospitalière

Ce numéro s’est intéressé à la médecine hospitalière de demain, plus précisément sa gouvernance. Il y est question de la « perte du pouvoir décisionnel » du médecin, de l’évolution des postes dans l’administration du milieu hospitalier, de la formation mais également d’une réflexion sur l’organisation en tant que telle. La version numérique est disponible ici.


La FMH soutient à son tour la motion Feller/Thorens

Sur proposition du Président de la Société vaudoise de médecine, le Dr Philippe Eggimann, l’Assemblée des Délégués de la FMH (Fédération des médecins suisses) a accepté ce 6 septembre de soutenir publiquement la motion des députés vaudois Olivier Feller (PLR) et Adèle Thorens (Les Verts), qui demandent de confier l’établissement de statistiques incontestées sur les coûts de la santé à un organisme indépendant, idéalement l’OFS. Plus de détails sur ce lien.


Chur 6.8.2016 - Dr. med.Heidi Zinggeler Fuhrer, Kinderärztin in Chur© Annette Boutellier

Nouveau modèle de convention avec pilotage de la valeur du point TarMed

La Société vaudoise de médecine (SVM) et la communauté d’achat HSK SA ont finalisé leurs négociations autour de la valeur vaudoise du point TarMed 2018-2019 dans le secteur ambulatoire privé. Une baisse d’un centime (à fr. 0,95) a été convenue, ainsi que l’introduction d’un mécanisme complémentaire d’adaptation de la valeur du point selon l’évolution effective des coûts.

Cliquez ici pour en savoir plus.


En 2018, 150 millions de francs ont été payés en trop par les Vaudois pour leurs primes maladie, selon les estimations de la SVM. Elle préconise donc une baisse compensatoire des montants pour l’an prochain.

L’argumentaire complet est à retrouver dans le 24 heures du 22 septembre.


Le Dr Eggimann élu à la tête de la SMSR

Le Dr Philippe Eggimann (VD) a été désigné le 4 octobre 2018 en tant que nouveau président de la Société médicale de la Suisse romande (SMSR) pour un mandat de 3 ans, parallèlement à son mandat de président de la Société vaudoise de médecine (SVM) récemment renouvelé pour deux ans. Il succède à cette fonction au Dr Bertrand Jacot-Descombes (GE). Plus de détails par ici.


CMV6: Médecin-conseil de l’assurance-maladie

Ce 6ème numéro du CMV a cherché à évaluer si le médecin-conseil peut réellement garder son indépendance par rapport à l’assureur et s’il a la capacité de juger en connaissance de cause tous les cas qui lui sont présentés, à l’heure d’une toujours plus grande spécialisation du corps médical. La création d’un collège multidisciplinaire et indépendant au niveau fédéral (avec des branches régionales) est une piste évoquée pour améliorer la compréhension mutuelle avec les médecins-traitants

Dans ce cadre, la SVM a lancé un sondage auquel près de 800 membres ont répondu ! Pour un compte-rendu complet, rendez-vous ici.


Financement uniforme différencié

« Nous proposons de réduire le financement moniste aux domaines bénéficiant du transfert vers l’ambulatoire. Cela veut dire que le canton participe au financement des six groupes d’interventions et d’examens électifs qui seront prioritairement pris en charge en ambulatoire dès le 1″ janvier 2019. » Telle est la prise de position de la Société médicale de la Suisse romande (SMSR), exposée par son président le Dr Philippe Eggimann dans L’Agefi du 18 octobre. Cette mesure aurait pour but de partager le bénéfice du transfert vers l’ambulatoire.


Débat sur le rôle des médecins-conseils

Suite à la parution du CMV6 qui a fait grand bruit, le Dr Philippe Eggimann, président de la SVM, et Felix Schneuwly, expert en assurance chez comparis.ch, ont débattu le 22 octobre sur le rôle contesté des médecins-conseils des assurances-maladie dans l’émission « Forum » de la radio La 1ère. Une discussion à retrouver en intégralité sur ce lien.


[Crédits photo: shutterstock]

Nouvelle réaction sur le salaire des médecins

Un neurochirurgien gagne 817 000 francs en moyenne. C’est du moins ce qu’affirme le 24 heures dans son édition du 30 octobre. Une présentation jugée tendancieuse par le Dr Eggimann et la SVM, dont une prise de position étayée figure à la suite de l’article. A lire ici.


Le CMV fête ses 30 ans !

A l’occasion de ce numéro anniversaire, le comité de rédaction a proposé une approche transversale des thèmes majeurs abordés dans le CMV durant ces trois décennies, une sélection des dessins de notre fidèle illustrateur Yves Giroud et une interrogation sur l’avenir des publications professionnelles de cette nature, à l’heure où l’information ne cesse de s’accélérer, par d’autre canaux.

Pour revivre la célébration de ce trentenaire, c’est ici !


La SVM fait peau neuve

Un site web remis à neuf et un nouveau logo: tels ont été les premiers jalons d’une modernisation de l’identité visuelle de la SVM. La digitalisation de la communication de la SVM se poursuivra en 2019 avec principalement l’ouverture d’un blog des médecins vaudois et la création d’un rapport d’activités en ligne (qui remplacera la version papier). Le site web du Centre de confiance de la SVM et les sites web des groupements seront également prochainement adaptés et modernisés. Vous trouverez plus de détails quant aux motivations de cette refonte en parcourant cet article.


[Crédits photo: Odyssey Online]

L’euthanasie en question

Les Drs Jacques-André Haury et Philippe Eggimann ont été invités à s’exprimer tour à tour le 21 novembre sur Radio Lac, pour discuter de l’épineuse question du suicide assisté ainsi que des prérogatives que le médecin doit scrupuleusement respecter pour éviter d’éventuelles situations conflictuelles. Des témoignages à réécouter en cliquant sur ce lien.


CMV8: Assurance-maladie

Qui paie devrait commander ! Tel est le postulat défendu dans ce 8ème numéro du CMV consacré aux assurances-maladie. Le comité de rédaction y expose sa proposition pour concevoir un système davantage démocratique. L’idée exprimée est que, contraint de payer des primes chaque mois, l’assuré devrait en contrepartie pouvoir obtenir un véritable pouvoir décisionnel au sein de son assurance maladie.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur cette page.


Journée de la SVM 2018

Plus de 400 médecins membres et invités ont pris part le 6 décembre à une Journée de la SVM 2018 résolument conviviale et sortant des sentiers battus, à l’occasion notamment du 30e anniversaire du Courrier du médecin vaudois (CMV).

C’est au “Folklor Club” à la place de la Riponne que la soirée a débuté, avec une exposition de dessins d’Yves Giroud, l’emblématique dessinateur du CMV. Puis l’ensemble des participants s’est rendu à la Cathédrale de Lausanne pour un sublime concert classique qui leur était réservé (Messe en si de Jean-Sébastien Bach,  interprétée par le Choeur Calliope). Thé et vin chaud furent enfin servis à la sortie du concert sur l’Esplanade de la Cathédrale.

Retrouvez ici notre galerie photos de la soirée.


AD du mois de décembre

La première Assemblée des Délégués (AD) de la nouvelle législature associative de la SVM (2018-2022) s’est tenue le jeudi 29 décembre au Casino de Montbenon à Lausanne. L’ensemble des décisions prises ainsi que les thématiques des différentes discussions qui ont animé la séance sont à retrouver sur ce lien.


Et si nous étions tous actionnaires de nos caisses-maladies ?

La Société Vaudoise de Médecine (SVM) avance l’idée, dans son dernier numéro du CMV, de transformer une partie des primes d’assurance-maladie en actions. Le débat est lancé entre Felix Schneuwly, expert en assurances-maladies chez Comparis, et Pierre-André Repond, secrétaire général de la SVM. Un échange de points de vue à réécouter dans son intégralité ici.


Nouvelle convention pour la garde médicale

Une nouvelle convention a été négociée entre le Département de la santé et de l’action sociale (DSAS) et la SVM pour renforcer la garde médicale sur l’ensemble du territoire vaudois. Le communiqué de presse commun entre les deux entités est disponible ici.


ans du CMV
Nouveaux membres
Membres actifs
Membres